Quand la télévision aidait la restauration d’une petite église (1969)

« Eglise de Breil-sur-Roya »
Chefs d’œuvre en péril
02/02/1969
1ère chaîne

 

Citation:

« Alors je m’adresse maintenant aux jeunes : c’est très simple, il vous suffit si vous voulez vous rendre utile pendant vos vacances, et non seulement vous rendre utile mais faire quelque chose de passionnant, car restaurer un monument c’est passionnant, il vous suffit de nous appeler maintenant. »


Comment cette vidéo éclaire le patrimoine?

Pierre de Lagarde intervient dans cette émission pour venir en aide au groupe de bénévoles qui a pris en charge la restauration de l’église de Breil-sur-Roya dans les Alpes-Maritimes.

L’émission s’ouvre par un sujet sur les églises baroques des Alpes-Maritimes, qui font figure d’exception dans le paysage architectural français.

C’est en compagnie du prêtre belge qui a entrepris le sauvetage de l’église que Pierre de Lagarde présente cette émission. Un duplex est organisé avec une radio belge partenaire, et Pierre de Lagarde se propose de soutenir plus de soixante actions de sauvetage similaires sur les territoires français et belge Un petit film montre l’avancement des travaux accomplis à Breil-sur-Roya par des bénévoles, dont une équipe de scouts de Belgique.

En direct de Nice, sur la place Masséna, le journaliste Jacques Aubry est entouré d’entrepreneur et de responsables politiques qui proposent une aide financière pour le sauvetage de Breil. Au cours de l’émission, des téléspectateurs appellent pour proposer leur concours sur les chantiers de restauration.


Commentaires

Analyse média

A la saison 1968-1969, Chef d’œuvre en péril inaugure une nouvelle formule, en direct et sur la 1ère chaîne (la plus regardée). Pierre de Lagarde, depuis un studio, accueille un défenseur du patrimoine, tandis qu’en duplex un autre journalistes se trouve parmi un comité de soutien. L’émission se termine généralement par une démonstration festive empruntant au folklore local. Grace à cette formule, l’émission montre explicitement que la télévision peut apporter une aide directe à la préservation du patrimoine.

Détail à noter
Pierre de Lagarde se livre en introduction à une longue description du décor de l’église. Après l’arrêt de Chefs d’œuvre en péril, il réalisera une série d’émissions sur la chaîne KTO consacrée exclusivement à l’art religieux, où il délivrera à des commentaires similaires.

Plus de vidéos
Dans la Patrimathèque
La toute première émission Chefs d’œuvre en péril, en 1964, qui prenait la défense des quartiers anciens qui n’étaient plus entretenus ▶︎
Sur ina.fr

Une émission de 1978 qui imagine un parcours en Provence, d’abbayes en cimetière, de mas provençaux au moulin qui inspira Alphonse Daudet ▶︎
Qui est-ce?
Biographie de Pierre de Lagarde ▶︎

Thématiques à explorer
#le patrimoine religieux ▶︎
#un péril généralisé? ▶︎
#quand la télévision vient au secours du patrimoine ▶︎


Document bonus

Lisez le document émis par l’ORTF qui annonçait cette émission spéciale  ▶︎


A découvrir

La chapelle Notre-Dame-des-Monts à Breil-sur-Roya ▶︎


Idée de visite

Le moyen et haut pays des Alpes-Maritimes ▶︎


Quand la télévision aidait la restauration d’une petite église (1969)
Bulletin de presse ORTF de la semaine du 2 au 8 février 1969
 
 
    Cette émission est la première de la série réalisée en collaboration avec une télévision étrangère, la R.T.B. Il s’agit du sauvetage d’un monument français accompli par des jeunes Belges. […]
    Ainsi dépassant le cadre de ce cas particulier le producteur de "Chefs d’œuvre en péril" fera en fin d’émission un appel pour que d’autres jeunes (belges ou français) suivent l’exemple de leurs camarades et viennent bénévolement travailler l’été dans différents chantiers de restauration.