Fiche biographique: Magdeleine Hours

 

 

 

 

 

 

Magdeleine Hours

 

     Magdeleine Hours (1913-2005) fut conservatrice et directrice du laboratoire du Musée du Louvre. Après l’Ecole du Louvre, elle entre en 1937 au Laboratoire de Recherche des Musées de France comme chargée de mission et se voit confier son administration. A partir de 1949 elle prend la direction du laboratoire du musée du Louvre, et y reste jusqu’à sa retraite en 1982.

     Toute sa carrière est consacrée à l’étude des peintures, qu’elle soumet aux moyens d’analyse les plus pointus de son temps: rayonnements visibles et invisibles, rayonnements X, infrarouges et ultraviolets, anlayse spectrographique, étude photographique…

     En 1959, les téléspectateurs la découvrent au cours d’une soirée filmée en direct depuis son lieu de travail. Cette expérience donne naissance quelques mois plus tard à une toute nouvelle collection de programmes qui prendra pour titre Les secrets des chefs d’œuvre. Après quoi, elle présentera également Trésors dans la ville et Sur les chemins de l’invisible en 1965.

     Magdeleine Hours fait immédiatement preuve d’une grande aisance face à la caméra et se montre à la fois passionnée et pédagogique dans ses propos. A tel point que dès 1961 la conservatrice est seule à animer Les secrets des chefs d’œuvre, alors qu’elle était au départ assistée du journaliste Jean Thévenot dans le rôle de l’intervieweur. Cette double casquette de scientifique et de présentatrice est tout à fait exceptionnelle dans les émissions sur le patrimoine. Elle figure ainsi parmi les passeurs importants du savoir sur les arts et le patrimoine à la télévision.

     Son activité de vulgarisatrice passe aussi par l’édition et par des expositions. La dernière qu’elle organisa, en 1980, au Grand Palais, avait pour titre « La vie mystérieuse des chefs d’œuvre » et montrait, là encore, comment sciences et art se croisent.

Fiche biographique: Magdeleine Hours