Fiche: histoire et patrimoine

 

fiche analyse

 

à retenir

  • Le patrimoine évoque le passé et l’histoire de France
  • Les périodes médiévales et modernes sont privilégiées
  • Le patrimoine est utilisé pour raconter une histoire très traditionnelle

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

chronologie

  • années 1960: un patrimoine « classique » ▶︎

 

 

chronologie

  • années 1990: la difficile reconnaissance du patrimoine récent ▶︎

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

autre fiche

  • le patrimoine n’est pas l’histoire ▶︎
  • les mythes du patrimoine
  • la fierté ▶︎

 

 

 

 à lire sur Gallica

  • Le manuel d’histoire d’Ernest Lavisse (édition de 1913) ▶︎

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Qu’est-ce que le patrimoine nous dit de l’histoire ?

 

Parler de patrimoine permet en fin de compte de parler de la France et de son histoire. L’une des fonctions attribuées au patrimoine est en effet l’évocation du passé. Les objets et vestiges qui le composent sont censé nous rappeler des épisodes de l’histoire nationale.

 

De quelles périodes relèvent les types de patrimoine?

Antiquité

 

Médiévale

 

Moderne
religieux   
 
Contemporaine

   

Le passé en général

                                                        

                                                        

 

Pourquoi les périodes médiévales et modernes sont elles les plus représentées dans le patrimoine français?

  • Parce qu’elles ont laissé plus de traces que la période ancienne
  • Parce que leurs monuments ont été protégés dès la Révolution Française
  • Parce qu’ils correspondent à l’idée que l’on se faisait du patrimoine jusqu’à très récemment
  • Parce qu’ils sont couramment associés à l’histoire de France

Elle constituent ce qu’on peut appeler le « patrimoine classique » ou « noble ».

 

Pourquoi, en comparaisons, les monuments de la période contemporaine sont-ils assez peu représentés?

  • Parce qu’ils ont été tardivement considérés comme du patrimoine
  • Parce que leurs formes, leurs matériaux, leurs usages, diffèrent trop du patrimoine antérieur

 

Le patrimoine permet de parler du passé

Que ce soit dans les guides touristiques, dans les médias, ou sur place dans les monuments et les sites, on trouve de nombreuses références à l’histoire. Le discours va donc au delà de la forme (architecture, décor…) pour s’intéresser aux époques de construction ou d’utilisation. Par exemple, le Château de Versailles donne l’opportunité de raconter l’histoire de la monarchie absolue et le quotidien de la cour.

En fait, le patrimoine est souvent employé comme un prétexte pour parler du passé. Dans les cas où il s’agit d’un prétexte, le récit historique a tendance à effacer les autres aspects du patrimoine (la symbolique, l’esthétique…).

 

Le patrimoine se prête à raconter un type d’histoire particulier

L’histoire racontée dans les guides touristiques ou à la télévision est assez éloignée de l’histoire scientifique:

  • Elle est fortement attachée à des grands personnages
  • Elle est fortement romancée
  • La petite histoire et les anecdotes y sont très présentes
  • Elle renvoie à des mythes non historiques
  • Elle cherche à inspirer un sentiment patriotique

Ils ressemblent en fait aux programmes scolaire d’histoire et géographie de la fin du XIXe siècle jusqu’à la France de Vichy. Il y a ainsi une influence forte du manuel d’histoire de France d’Ernest Lavisse et du Tableau de la géographie de la France de Paul Vidal de la Blache.

C’est une histoire qui s’attache aux grands personnages (on la dira donc fortement incarnée). Cela permet d’une part de solliciter les connaissances des individus, d’autre part cela facilite la narration en recourant au style biographique.

 

Bibliographie
  • Jean-Yves Andrieux, Patrimoine et histoire, Paris, Belin, 1997.
  • André Chastel, « La notion de patrimoine », in Les lieux de mémoire, 2. [la Nation, les France], Paris, Gallimard, 1997, p. 1434‑1465.
  • François Furet, Patrimoine, temps, espace: patrimoine en place, patrimoine déplacé. Actes des entretiens du patrimoine 1996, Paris, Fayard, Editions du patrimoine, 1997.
  • Marie-Anne Sire, La France du patrimoine : les choix de la mémoire, Paris, Gallimard Monum, Éditions du patrimoine, 2005.

Fiche: histoire et patrimoine