Fiche: les secteurs sauvegardés

 

fiche analyse

 

à retenir

  • protègent non pas un édifice à la fois mais un ensemble entier
  • concernent les villes comme les villages
  • renommés « site patrimonial remarquable » en juillet 2016

 date clé

  • 4 août 1962: vote de la loi sur les secteurs sauvegardée, appelée « Loi Malraux »

fiche biographique

chronologie

  • années 1960: les quartiers anciens sont menacés ▶︎

 

 

 

Que sont les secteurs sauvegardés ?

 

Création d’André Malraux en 1962, les secteurs sauvegardés sont destinés à protéger certaines zones, dans les villes ou dans les villages, qui sont forcément des zones construites et habitées. Ils ne sont pas conçus pour préserver les espaces naturels, qui ont leurs propres outils de protection.

Ils concernent essentiellement les vieux quartiers, dont beaucoup étaient à l’abandon dans les années 1950. Les secteurs sauvegardés délimitent un périmètre de protection mais aussi une zone à entretenir en urgence.

Le cœur de Nantes a été rénové (1978)

L’objectif était à la fois de protéger ces quartiers de la ruine et de la destruction, mais encore de remettre leurs logements en état pour permettre aux populations installées de continuer à y vivre.

Grace à la création d’un secteur sauvegardé, les vieux quartiers des grandes villes ont pu être remis en état et sont devenus des lieux très fréquentés. Pour exemple à Nantes, dans les années 1970:

 

Bibliographie
  • Yvon Lamy, « Du monument au patrimoine. Matériaux pour l’histoire politique d’une protection », Genèses, 11-1, 1993, p. 50‑81.
  • Xavier Laurent, « La loi sur les secteurs sauvegardés », in Pour une histoire des politiques du patrimoine, Paris, Comité d’histoire du ministère de la Culture, la Documentation française, 2003, p. 399‑410.

Fiche: les secteurs sauvegardés