Le pont d’Avignon en péril (1963)



« Le pont d’Avignon »
JT 20h
29/04/1963
1ère chaîne

 

Eh bien pour la ville Avignon ce serait la disparition d’un symbole, comme serait pour un Parisien la disparition de la Tour Eiffel.

Comment cette vidéo éclaire le patrimoine?

« Une nouvelle stupéfiante et inquiétante a couru la Provence dans la journée d’hier : le célèbre pont d’Avignon menace de s’écrouler. » C’est sur cette note alarmante que s’ouvre ce document. Le pont Saint-Bénézet (son vrai nom) est en mauvais état et n’a fait l’objet d’aucune réparation depuis 1856. Déjà fragilisé, les crues survenues au cours des derniers mois ont aggravé son état.

Ce document est représentatif de la prise de conscience, au début des années 1960, des dégradations continues subies par les édifices anciens, trop longtemps ignorés et mal entretenus – sinon pas du tout.

Après que le maire a passé son message d’alerte, le journaliste l’entraine sur un terrain plus léger et l’interroge sur la célèbre chanson « sur le pont d’Avignon » – sur un tel sujet, difficile en effet d’échapper au stéréotype. Le maire, qui date la chanson du milieu du XIXe siècle, explique qu’elle a donné à Avignon une reconnaissance internationale, mais que sa ville ne saurait s’y résumer: son patrimoine comprend aussi la cité des papes et les paysages environnants.


Commentaires

Analyse média

Le maire a décidé d’alerter les médias pour hâter le bras de l’administration. Dans les décennies suivantes il va devenir de plus en plus courant pour les élus d’alerter l’opinion pour forcer les ministres ou toute autorité compétente à se prononcer sur le dossier et à agir. Le maire d’Avignon, en nommant explicitement André Malraux, le prend à partie et fait une mauvaise publicité à son ministère.

Détail à noter
Ce court sujet de JT n’échappe pas au stéréotype, comme le montre l’air de « Sur le pont d’Avignon » que l’on entend au tout début. Il est très fréquent, à la télévision, de croiser de tels clichés quand il est question de patrimoine.

Plus de vidéos
Dans la Patrimathèque
Le château de Versailles était lui aussi en mauvais état faute d’entretien, comme le montre un reportage de 1951 ▶︎
Sur ina.fr

Une visite d’Avignon en compagnie d’un érudit local, axé sur la période médiévale ▶︎
Thématiques à explorer
#le patrimoine avant le patrimoine ▶︎
#la protection du patrimoine ▶︎
#géographie et patrimoine
 ▶︎
#les identités régionales
 ▶︎

Document bonus

Un poème de Frédéric Mistral sur Avignon  ▶︎


A découvrir

Le pont Saint-Bénézet d’Avignon ▶︎


Idée de visite

Le rocher des Doms offre une belle vue sur le pont ▶︎


Le pont d’Avignon en péril (1963)

Poème de Frédéric Mistral sur Avignon

Et la vue merveilleuse d'Avignon,
son grand château aux gigantesques murs,
ses remparts crénelés, tours et tourelles,
dans le matin blanc de clarté s'éloignent,
avec le fort lointain de Villeneuve
que le soleil colore tout à coup
de son averse d'or. Les barques sillent
rapides plus que l'eau, car elles sont chargées,
se hâtant d'autant plus qu'elles sont plus pesantes.

– « O sacrés bousilleurs! » une voix forte
devers l’île de Piot a grommelé soudain.
«  Vous ne voyez donc pas le tramail? Avec eux
on ne pourra plus prendre bientôt une lamproie ! »
– « Quoi ! nous n'aurons donc plus la passe libre! »
cria patron Apian sur le haut du Caburle,
agitant ses grands bras vers le pécheur du Rhône.
« Non contents de fourrer à travers tous les coins
leurs filets en bourse et leurs carrelets,
pour attraper quelque méchant panier d'aloses,
ils viendront maintenant nous empêtrer leurs traînes,
ces rustauds-la, au beau milieu du fleuve! »
– « Vieux drapeau, lui fait l'autre, tiens ta route! »
Et Maître Apian dédaigneux lui riposte:
– « Vieux pavillon, honneur de capitaine,
espèce de puant, de meurt-de-faim! »
Mais les bateaux filant sur les eaux pleines,
majestueux, le maître avait en poupe
repris le gouvernail.

 

CHANT IX, EN AVAL D'AVIGNON,
p. 225-227, LXXVIII
Frédéric Mistral, Le poème du Rhône,
Œuvres de Frédéric Mistral,
Paris, A. Lemerre éditeur, 1909.