Polémique: une maison close classée monument historique (1998)

« Maison close classée monument historique »
13h
28/03/1998
France 2

 

Derrière cette vitrine, tout un pan de l’histoire coquine parisienne.

Comment cette vidéo éclaire le patrimoine?

Au 32 de la rue Blondel, dans le deuxième arrondissement, se trouvait encore jusqu’en 1946 une des maisons closes les plus connues de Paris, « Aux Belles Poules ». L’établissement est fermé depuis plusieurs décennies, mais l’immeuble conserve encore les traces de ce commerce: mosaïques et décors en céramique aux motifs érotiques, intérieur art-déco typique des années 1920. Les plans tournés par l’équipe du JT de France 2 montre que l’ensemble est encore très bien conservé.

L’administration des monuments historiques a décidé de classer l’édifice, ce qui suscite une polémique dans la capitale. Le responsable des monuments historiques d’Ile-de-France se défend de faire l’apologie du proxénétisme et répond aux critiques : pour lui, la décision est motivée par des arguments esthétiques et historiques.


Commentaires

Analyse média

Ce document illustre l’élargissement continue du périmètre du patrimoine, et il n’est pas surprenant de voir une polémique à cette occasion. Les médias ont donc deux raisons de traiter de ce sujet: la fonction de cet édifice, et la polémique que cela suscite.

Détail à noter
Le petit sourire du journaliste tout du long du lancement du reportage.

Plus de vidéos
Dans la Patrimathèque
Un reportage sur le succès auprès du public de l’architecture du début du XXe siècle ▶︎


Sur ina.fr

Un reportage sur un autre édifice des années 1930 qui suscite la polémique après son classement: une cité HBM au Blanc-Mesnil ▶︎

Thématiques à explorer
#l’architecture des XIXe et XXe siècles ▶︎
#les polémiques
 ▶︎

Document bonus
Une chanson de Georges Brassens qui évoque cet établissement, « le pornographe » ▶︎


A découvrir
La rue Blondel dans le 2e arrondissement de Paris ▶︎


Lire sur internet
L’histoire de l’établissement « Aux belles poules » ▶︎


Polémique: une maison close classée monument historique (1998)