Années 1970

 

 

Cette décennie est marquée par le début de l’élargissement patrimonial, mais ce phénomène se prolongera encore jusqu’aux années 1990.

 

 

L’élargissement se fait dans deux directions : l’ouverture à un patrimoine plus populaire, et l’intégration de l’environnement et des paysages. Il cesse ainsi de se restreindre aux beaux arts et ne se limite plus à une définition élitaire de la culture.

1. la métamorphose des centre-ville ►

2. la nature est un patrimoine ►

 

Certaines des limites qui marquaient jusqu’alors la définition du patrimoine sont levées progressivement à partir des années 1970. Deux critères étaient jusque là important: l’esthétique et l’ancienneté. Dans cette décennie, ils ne seront plus indispensables. De nobiliaire, le patrimoine va se faire plus populaire. Il va aussi se faire plus proche des Français puisqu’ils vont réaliser que leur cadre de vie contient du patrimoine, qu’ils habitent à la campagne ou à la ville.

3. les campagnes en danger ►

4. le « petit » patrimoine ►