Quand les moulins disparaissaient (1961)

« Revenons à nos moulins »
Dimanche en France
15/01/1961
1ère chaîne

 

C’est ainsi qu’à cette heure, profitant de l’indifférence générale, un grand souffle meurtrier s’étend sur nos campagnes, réduisant en poussière ce qui, hier encore, était vie et beauté.

Comment cette vidéo éclaire le patrimoine?

Ce petit documentaire est consacré aux moulins à vent, de Flandre notamment, qui disparaissent progressivement faute d’activité. Il comporte un entretien avec un meunier qui exploite encore un de ces vieux moulins et dont l’épouse produit le pain de manière artisanale.

Un industriel de la meunerie défend les moulins modernes face aux moulins à vent d’antan, même s’il leur reconnait du charme. Le narrateur concède lui aussi que la modernité exige quelques sacrifice, même s’il faut préserver les traces du passé., prenant l’exemple des moulins de Hollande et du Portugal qui ont été conservés.

Ainsi, l’idée que l’on voit poindre ici est qu’il serait souhaitable de maintenir les moulins en état sans pour autant les utiliser. L’un des arguments avancés est que le regard que l’on porte aux objets du passé peut changer, et qu’un objet devenu « inutile » ou ayant perdu son utilité originelle, peut être considéré comme artistique avec le temps.


Commentaires

 Analyse média

L’interprétation d’un extrait du Don Quichotte de Cervantès, en ouverture de l’émission, peut sembler étonnante. En réalité, le programme du dimanche après midi était constitué d’un agrégat de genres très différents (variétés, courts documentaires) mais toujours sur un ton léger dans le but de distraire.

On retrouvera à de rares occasions des petites scènes de fiction dans des émissions sur le patrimoine, par exemple dans Tous contre trois.

Détail à noter
Le téléspectateur pourra aussi éprouver un sentiment de mélancolie devant l’effacement de traces de la civilisation paysanne, et plus largement du passé. Cela nourrira chez les Français un sentiment plus large qui pèsera dans le développement de l’impératif de la protection du patrimoine.

Plus de vidéos
Dans la Patrimathèque
Une vidéo sur les écomusées qui s’efforceront, à partir des années 1970, à sauver ce genre d’édifice rural ▶︎
Sur ina.fr

En 1967, dans les Flandres, un moulin a été restauré par la volonté des habitants de Boeschepe, qui souhaitaient conserver un témoignage de leur tradition meunière pour les générations futures ▶︎

Thématiques à explorer
#Années 1950: le patrimoine avant le patrimoine ▶︎
#l’élargissement du patrimoine ▶︎
#Le patrimoine industriel ▶︎
#Le « petit » patrimoine ▶︎

Document bonus

Lisez la façon (alarmée) dont ce programme a été annoncé par la RTF  ▶︎

Une carte des activités agricoles de la France  ▶︎


A découvrir

Parcourir la Flandre à la découverte des moulins ▶︎


Quand les moulins disparaissaient (1961)

Bulletin de presse RTF (semaine du 15 au 21 janvier 1961)

    Les moulins qui étaient l’agrément de nos campagnes disparaissent peu à peu des horizons de Flandre. Les besoins modernes ont substitué aux caprices des vents l’exactitude policée des machines et le rendement à l’aventure. En sortant à la tonne des minoteries et des coopératives, le pain et le froment ont perdu cette noblesse primitive que leur conféraient le moulin et le four ancestraux.

    Sans doute serait-il chimérique de s’opposer à une telle évolution et de partir en guerre contre les minoteries comme Don Quichotte s’en allait à l’assaut des moulins. Mais du moins peut-on tenter de sauver cette part de notre patrimoine millénaire et sa beauté aussi essentielle aux paysages flamands que le sont arbres et rivières, beffrois et carillons.

    La solution la plus simple paraît être de classer nos moulins "monuments historiques", et de les protéger par ce moyen de la destruction qui les guette. Or, il semble plus urgent pour l’instant de subventionner la création de stations balnéaires…