Inondation monstre à Florence (1966)



« Un mois après, à Florence »
Cinq colonnes à la une
02/02/1966
1ère chaîne
Ouvrez vos journaux : vous n’y trouverez plus une ligne sur l’Italie ravagée par les eaux, sur Florence, Florence qui a failli mourir. C’est drôle l’information. 40 de fièvre pendant un ou plusieurs jours selon l’importance du drame, et puis plus rien. On passe à autre chose, comme si la vie décidément ne devait s’exprimer qu’en termes de records.

Comment cette vidéo éclaire le patrimoine?

Ce reportage sur les conséquences de la crue du fleuve Arno consacre une large part au patrimoine endommagé. Dans la bibliothèque nationale italienne, qui se trouve justement à Florence, les ouvrages, ordinaires comme précieux, ont été durement atteints par les boues de l’inondation. Une solidarité internationale se met en place puisque des étudiants italiens comme étrangers sont venus aider au sauvetage des volumes.

A l’intérieur d’un ancien cloître, des étudiants font sécher, à des cordes à linge suspendues entre les colonnades, des dizaines de feuillets d’ouvrages anciens qu’il a fallu nettoyer. Ils proviennent de livres rares, d’incunables, de manuscrits précieux. Une séquence nous montre le toilettage de ces feuillets abimés : les étudiants les découpent, les sèchent, puis les placent dans un papier protecteur.


Commentaires

Analyse média

Cinq colonnes à la une est le magazine de reportages le plus important de la télévision à cette époque, extrêmement regardé et apprécié. Diffusé une fois par mois, il n’a pas pu réagir immédiatement à l’événement. Les journalistes ont donc choisi comme angle de faire un bilan de la catastrophe un mois après.

Détail à noter
La voiture étant un symbole de la ville, les images montrant des voitures ravagées par la crue représentent le chaos urbain causé par l’inondation. D’autres reportages sur cette catastrophe ont montré aussi des images de voitures endommagées.

Plus de vidéos
Dans la Patrimathèque
Une vidéo sur une autre catastrophe naturelle, la tempête de 1999, et ses conséquences sur le patrimoine parisien ▶︎


Sur ina.fr

Un long reportage de 1967 dans l’émission Le monde en quarante minutes revient sur cet événement, consacrant plus de temps au sauvetage de livres, et proposant des images de l’Arno en crue et les évacuations de civils ▶︎

Thématiques à explorer
#le patrimoine étranger ▶︎
#les catastrophes
 ▶︎

Document bonus

La catastrophe de l’Arno et le déblaiement de Florence font l’objet d’une scène du célèbre film La Meglio Gioventù de Marco Tullio Giordana (Nos meilleures années▶︎


A découvrir

La chapelle des Pazzi, située dans le premier cloitre de la basilique Santa Croce, qui apparait dans la vidéo ▶︎


Inondation monstre à Florence (1966)